Boracay
Réserver

Avis sur la plongée Boracay

Venez découvrir Boracay, l’une des plus belles îles des Philippines et véritable havre de paix située au nord-ouest de l’île de Panay sur le continent asiatique. Ce petit bout de paradis de seulement 7 kilomètres de long sur 4 kilomètres de large est connu mondialement pour ses plages, ses paysages à couper le souffle et son héliotropisme à nul autre pareil. Boracay est également une destination de premier choix pour des vacances plongée en famille, entre amis ou pour une lune de miel, qui raviront petits et grands grâce à sa multitude d’activités sportives et ses loisirs détente. Ce lieu qui regroupe plus de 30 spots de plongée dont les principaux sont White Beach, Yapak, Crocodile Island et Laurel Island est l’un de ceux que préfèrent les passionnés de plongée profonde, de snorkeling mais aussi de photographie macro pour la beauté de ses fonds marins, sa diversité marine animale et florale ainsi que pour sa topographie riche et variée.


Où faut-il plonger à Boracay ?


Du Nord au Sud en passant par l’Ouest et l’Est, vous trouverez toujours un spot incroyable et insolite pour plonger.
Au Nord, se dresse Yapak, certainement le site de plongée le plus réputé de Boracay. Ce mur de plus de 30m de profondeur en chute libre regorge de requins, de tortues de mer et de thons attirés par les forts courants de la baie.
A l’ extrême Sud, partez à la découverte de Crocodile Island et de Laurel Island, récifs et murs peu profonds qui foisonnent de coraux très colorés et de vie marine : syngnathes, nudibranches… un MUST pour la photographie macro ! Il est également possible de profiter de plongées de nuit : une détente directement à partir de la plage !
Sur la côte Ouest, la splendide White Beach est prisée pour les sorties plongée en masque et tuba. Elle doit son nom à son sable blanc étincelant et elle offre un cadre exotique et relaxant avec ses palmiers qui bordent les 3,5km de la plage, à ses activités et à sa vie nocturne.
A l’Est, vous trouvez Bulabog Beach, une plage idéale pour les amateurs de sports nautiques en quête de sensations car la mer est plus agitée et les vents y sont plus forts. LLig-LLigan et Lapuz-Lapuz Beach sont également deux superbes plages au Nord de Bulabog disposant d’un relief luxuriant et flamboyant entre grottes aux chauves-souris et forêt tropicale riche en espèces diverses.


Quand peut-on partir à Boracay ?


Les conditions sont propices aux séjours plongée toute l’année. Si vous avez un niveau débutant, nous vous conseillons de partir entre le mois d’avril et le mois de juin car la visibilité y est meilleure et les eaux peu profondes afin de profiter au maximum de votre faible expérience. Vous pourrez ainsi observer l’explosion de couleurs de la vie corallienne ainsi que des poissons perroquets, des poissons demoiselles et des tortues. A l’inverse, si vous êtes expérimentés ou passionnés de photographie macro, il serait préférable de partir plonger aux Philippines à Boracay lorsque la visibilité est moins bonne et les courants plus forts de décembre à février. Vous aurez alors l’occasion de croiser des poissons pélagiques comme des barracudas, thons à dents de chien, carangues, requins de récif à pointes blanches et noires.


Quelles sont les conditions de plongée ?


La température de l’eau à Boracay est idéale. Elle est aux alentours de 25°C entre décembre et février et avoisine les 28°C le reste de l’année.
La mer est calme et peu profonde, ce qui suppose une quasi-totale absence de courant sur la plupart des sites de plongée. Le courant peut être plus violent aux abords de certains spots selon leur localisation et leur relief.
La visibilité varie de 5 à 30m selon les périodes de l’année. Une faible visibilité à Boracay est principalement due à une forte densité de plancton.
Difficulté et niveau : la plongée à Boracay est généralement accessible à tous les niveaux. Les débutants désireux de passer leur certification open water et les passionnés de photographie macro seront comblés dans ses eaux.


Que voit-on en plongée sous marine ?


Boracay est une île aux mille et une surprises ! En plus d’un cadre idyllique et d’une culture riche, ce lieu regorge de merveilles terrestres et marines. Le cargo Camia II est une épave qui a été volontairement coulée en 2001 pour créer un récif artificiel. Il est habité par une faune et une flore abondante : murènes, hippocampes et poissons-fantôme se cachent dans les structures métalliques des vestiges ! C’est aussi un sanctuaire pour la vie macro. De plus, c’est le point de rendez-vous de nombreuses espèces de pélagiques, de poissons tropicaux et de coraux aux nuances variées qui font toute la beauté de ses eaux. En bref, c’est une destination incontournable pour tout plongeur digne de ce nom !


Poissons et espèces aperçues

Requins de récif
Requins de récif
Hippocampe
Hippocampe
Tortue
Tortue
Thon
Thon
Nudibranche
Nudibranche
Murène
Murène

Meilleurs spots