Turquie

PLONGER EN TURQUIE

MER EGEE, RIVIERA ET EPAVES


Bien que ne figurant pas en tête des pays les plus prisés pour la plongée sous-marine, la Turquie possède des littoraux d’une grande beauté, surtout ceux de la Mer Egée et de la Riviera turque en Méditerranée. La richesse des vestiges archéologiques reste l’atout numéro 1 de la plongée dans ce pays. Mais vous pourrez aussi réaliser, entre autre, des plongées sur épaves sur le site de Uçan Balik ou sur des tombants à Afkule Fethiye. Les plongeurs moins expérimentés préféreront le site de plongée Büyük Resif.


Quand partir ?


La période idéale pour plonger en Turquie se situe entre le mois d’avril et le mois de novembre, la température de l’eau étant à plus de 21°. Eviter si possible les mois de juillet et d'aout qui sont les mois avec la plus forte concentration de touristes.


Conditions de plongee


Visibilité : La visibilité est bonne, vous pourrez espérer entre 20 à 40 mètres.
Courant : Les courants y sont assez faibles.
Difficulté : la Turquie est un lieu privilégié pour les débutants, l’eau y est plus claire que dans le reste de la méditerranée, et les courants faibles.
La température de l’eau : L’eau y est assez chaude, de mars à novembre de 19 à 29° et le reste de l’année, de 11 à 13°celsuis.


QUE VOIR SOUS L'EAU


La faune aquatique de la Turquie comprend les poissons typiques de la mer rouge et des poissons de type méditerranéen :
Le poisson perroquet est un poisson qui se nourrit d'organismes de récif, ses dents poussent donc tout au long de sa vie, pour corriger l'usure due à cette alimentation. Le mérou peut être, selon l’espèce, hermaphrodites protogyne, c'est-à-dire qu’il nait femelle et devient mâle si la situation l’exige. La murène, contrairement à sa mauvaise réputation d’animal vicieux et agressif, est un poisson excessivement timide qui se cache et préfère fuir qu’attaquer. Le poulpe dont le sang est non pas rouge mais bleu à cause de l’absence d’hémoglobine. La raiequi est, selon l’espèce, ovipare (ponte d’œufs) ou ovovivipare ( les œufs incubent et éclosent dans le ventre de la mère). Le barracudaest pêché pour le commerce mais il peut-être toxique car sa chair peut contenir une toxine la ciguatera, alors attention. La doradedoit certainement son nom au verbe espagnol "dorar" qui signifie dorer. Le nudibrancheest souvent appelé limace de mer. L’hippocampevit le plus souvent attaché par sa queue à une algue. On peut aussi apercevoir des tortues dans la région de Fethiye, et même nager avec des phoques moines dans les régions de Kemer et de Cesme. Et parfois, avec de la chance, vous pouvez rencontrer des dauphins et des requins.


POISSONS ET ESPECES MARINES

Requins de récif
Dauphin
Barracuda
Hippocampe
Tortue
Phoque
Mérou
Nudibranche
Poulpe
Murène
Poisson scorpion
Raie pastenague
Sar

Sites / Clubs de plongée

Vous connaissez un spot de plongée qui n'apparait pas sur cette carte ? Aidez-nous

Meilleurs spots de plongée

TunnelTurquie
Découvrir
Turquie
1 avis
Douglas DC-3Turquie
Découvrir
Turquie
1 avis


Votre avis
   Devis gratuit