barotraumatisme
Santé

10 astuces pour éviter le barotraumatisme de l’oreille en plongée
18/04/2018

Vous allez bientôt partir sur une île paradisiaque, les Maldives ou l’Australie, ou tout simplement faire un voyage plongée dans le Calvados et explorer les épaves de Normandie?


Problème de sinusite : trompe d’eustache en ouverture optimale


Ce qu’il faut savoir c’est qu’une douleur au niveau des oreilles est un problème d’équilibre, ainsi la logique pour l’éviter sera l’équilibrage et surtout ménager vos sinus. Les sinus sont des petites cavités remplies d’air qui communiquent avec nos fosses nasales, les ménager c’est éviter l’accident. Augmenter légèrement la pression dans vos oreilles moyennes pour équilibrer la pression ambiante est une solution pour plonger dans les fonds marins avec grâce. Il sera nécessaire d’ouvrir les trompes d’eustache normalement fermées qui permet à l’air à haute pression de votre gorge d’entrer dans vos oreilles moyennes.


Manoeuvre de Valsalva


Souffler doucement en se pinçant le nez (manœuvre de Valsalva) aide les trompes à s’ouvrir avec la pression de l’air. Néanmoins avec les sinus obstrués, un plongeur pourra être confronté à un barotraumatisme, un simple rhume ou une sinusite peut en être à l’origine. Pour plonger être en bonne santé est impératif et utiliser les muscles de la gorge pour tirer vos trompes d'Eustache pour les ouvrir naturellement est la meilleure solution. Cette habitude innée chez nous nous le faisons des centaines de fois par jour : écoutez juste ce "pop" que vous pouvez entendre quand vous avalez. Ci-dessous quelques conseils pratiques afin d’optimiser votre séjour et admirer les poissons clown au plus près de leur beauté, ces 10 commandement sont à ne manquer sous aucun prétexte pour pratiquer la plongée en toute sécurité !


1. Évitez le lait.

Le lait favorise la production de mucus.


boire du lait

2. Évitez le tabac et l'alcool

La fumée de tabac et l'alcool irritent vos membranes favorisant plus de mucus, cela peut bloquer vos trompes d'Eustache. Prudence pendant vos soirées mojitos, l’alcool favorise la déshydratation et peut augmenter les accidents de décompression !


wisky cigare

3. Ne plongez pas en sortant de l’avion

Plonger en sortant de l’aéroport est fortement déconseillé car un long voyage fatiguera votre organisme et vous ne serez pas au top de vos capacités. Notre corps a besoin d’une désaturation après les pressions atmosphériques subit en prenant l’avion, plonger sans délai c’est s’exposer à des risques cardio-vasculaires.


4.Soyez matinal et prévoyez

N’attendez pas d’être sur le bateau pour vous souvenir d’égaliser vos oreilles ! Commencez à égaliser vos oreilles toutes les 5 mn et ceci plusieurs heures avant de plonger, un chewing gum vous aidera car il vous fait avaler naturellement votre salive. Écoutez le « pop » avant même de monter à bord du bateau quand vous avalez le « pop » indique que les deux tubes d'Eustache s'ouvrent.


5. Égaliser à la surface

La « pré-pressurisation » à la surface permet à la plupart des plongeurs de passer les premiers mètres critiques de la descente, cette pré- pressurisation peut gonfler vos trompes d'Eustache pour les agrandir. Les autorités médicales ne recommandent pas cette méthode last minute, il est conseillé de pré-pressuriser seulement si elle semble vous aider, et doucement.


6. Plongez les pieds en bas pour descendre

La manœuvre de Valsalva demande 50% plus de force si vous descendez en position tête en bas, alors descendez les pieds devant !


7. Utilisez une ligne de descente

Tirer sur une ligne d'amarrage va vous permettre de contrôler votre vitesse de descente et donc d’arrêter votre progression si vous ressentez une pression


8.Égaliser souvent

N’attendez pas de ressentir la pression pour égaliser, faites-le de façon régulière.


équilibrer ses oreilles en plongée

9.Arrêtez la descente si vous souffrez

Si vous avez mal c’est probablement parce que vos trompes d'Eustache sont verrouillées par la pression différentielle, soyez sage et remontez un peu pour égaliser à nouveau.


10. Ne prenez pas l’avion après une plongée

En altitude les cabines d’avion sont pressurisées, et cela cause une augmentation du volume d’azote encore présent dans votre organisme, cette différence de pression pourrait entrainer un accident de décompression. Il faut un délai avant de reprendre l’avion après une plongée; tout dépendra de la profondeur tout dépend de votre quantité de gaz accumulé dans votre organisme : prévoyez entre 12h et 24H


Bon vous avez maintenant tous les conseils pour réussir un séjour plongée, il ne vous reste qu’à visiter notre site pour trouver votre spot de rêve : à vos palmes prêt feu, plongez !


Article rédigé par Florence Fifi



Votre avis

Derniers articles

   Devis gratuit