muréne poisson
Vie marine

8 choses à savoir sur les murènes
26/11/2018

La murène est une espèce de poissons faisant partie de la famille des Muraenidae. Dans le monde, on compte près de 200 espèces de murènes. Avec leur corps fin, une allure ondulante rappelant les serpents et de bonnes dents pointues, la murène est un animal aquatique très connu et apprécié. Qu’elle se cache à l’intérieur d’une épave ou dans les coraux ou encore qu’elle navigue majestueusement à travers les flots, cet animal reste fascinant pour tous les plongeurs malgré son apparente agressivité très caractéristique. Voici huit choses qu’il importe de connaître à propos de cet animal étonnant qu’est la murène :


1. La murène possède deux séries de mâchoires


A la différence de la plupart des poissons, qui utilisent la succion pour consommer de la nourriture, la murène, elle, utilise sa paire de mâchoires pharyngiennes cachées à l’intérieur de l’œsophage, pour pousser vers l’avant et saisir sa proie une fois que celle-ci a été piégée par sa mâchoire orale. Ses dents sont pointées vers l’arrière afin que les proies ne puissent s’échapper.


murène machoire

2. Les plus grosses murènes peuvent peser jusqu’à 30kg


La plus grosse espèce de murène est appelée la murène géante. Pour le moment, les plus grandes espèces de murènes retrouvées possédaient des mensurations tout simplement incroyables d’environ 2 mètres et 30 kg. Des rapports non confirmés de plongeurs signalent l’existence de murènes de plus de 3 mètres. Ces espèces hors du commun peuvent être visibles dans la Mer Rouge, sur les côtes africaines et aussi dans le pacifique vers l’Indonésie.


murène géante

3. La plupart des murènes sont nocturnes


Si vous cherchez vraiment à voir des murènes, optez pour une plongée de nuit. Effectivement, cet animal est beaucoup plus actif après le coucher du soleil. Cependant, la murène catenulée a un mode de vie plus matinal.


murène chasse

4. La murène verte est en fait marron


La murène tient son allure verte de la couche de mucus qu’elle sécrète pour éloigner les prédateurs. Cette couche vient ensuite recouvrir sa peau pour lui donner cette couleur verdâtre. Ce mucus, contenant des toxines qui détruisent les globules rouges, change aussi beaucoup l’apparence du poisson.


murène verte

5. Il y plus de 200 espèces connues de murènes


Ces espèces sont divisées en deux catégories : les vraies murènes et les murènes serpent. La première catégorie est de loin et même de très loin la plus courante puisqu’on recense 166 espèces reconnues. La principale différence entre ces deux groupes est anatomique. En effet, la nageoire dorsale d’une vraie murène commence juste derrière les branchies tandis que l’appendice est limité à la zone de la queue chez les murènes serpent.


moray eel

6. Cette posture inquiétante est en fait innocente


Lorsqu’elle se repose, la murène ouvre et ferme lentement ses mâchoires. Cela peut ressembler à un avertissement pour les autres créatures marines et les plongeurs, mais, en réalité, ce n’est pas du tout le cas. Les murènes ont un appareil respiratoire différent des autres poissons. Pour respirer, les murènes sont contraintes d’adopter cette posture afin de permettre à l’eau de traverser la cavité buccale et les branchies et d’obtenir ainsi de l’oxygène.


murène bouche ouverte

7. La murène chasse parfois en groupe


La murène est un poisson carnivore. Son alimentation est constituée principalement de petits poissons, de pieuvres et de crabes. Néanmoins, des recherches ont prouvé que la murène peut aussi chasser en groupe avec d’autres espèces comme le mérou ou la truite.


murènes groupe

8. La murène n’est pas agressive


Contrairement à ce que l’on dit sur son caractère agressif. Certes, ses morsures peuvent blesser physiquement les plongeurs mais la murène est très territoriale, et elle attaque uniquement lorsqu’elle se sent menacée. Elle peut être plus agressive encore lorsqu’elle est en période de reproduction.


Votre avis

Derniers articles

   Devis gratuit