robot sous marin
Voyage

Ocean One le robot plongeur humanoïde à la conquête des épave
07/05/2016

Grande avancée dans l’exploration des fonds marins, le robot humanoïde «Ocean One» conçu à l’université de Stanford avec l’appui du département français : le Drassm (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines), s’est lancé à la découverte des restes de l’épave de « la Lune », célèbre navire de guerre de Louis XIV coulé au large de Toulon en 1664. Cette frégate en mauvais état, de 800 tonnes pour 43 mètres de long fragilisé après plusieurs missions, a coulé entraînant dans la mort plus de 700 hommes d’équipage. Elle gît aujourd’hui par plus de 90 mètres de fond.


Avancées technologiques


Ce robot plongeur humanoïde a plusieurs avantages sur ses concurrents. Outre le fait de pouvoir aller à des profondeurs inaccessibles aux archéologues, il restitue au pilote relié par un « cordon ombilical » les sensations tactiles d'un plongeur lorsqu'il effectue une fouille sous-marine grâce à de nombreux capteurs placés sur le robot.




Caractéristiques du robot sous marin


«Ocean One» mesure 2 mètres et pèse 180 kg. Tout comme un être humain, il possède une tête avec 2 yeux qui sont en réalité des caméras et deux bras mécaniques qui lui permettent de fouiller et de saisir des objets. On peut imaginer dans un futur proche de nouvelles utilisations à ce robot plongeur afin de repousser toujours plus loin le champ des possibles.


Votre avis

1 Commentaire

Turner James 19/05/2016
" I prefer a nice girl than a robot as buddy !!! "

Derniers articles

   Devis gratuit