trésor nazi
Histoire

Opération Bernhard, l'Histoire du Trésor Sous Marin du III Reich
21/09/2017

En 1942, une équipe allemande dirigée par un SS fabrique des faux billets lors d’une opération secrète. Une partie de ce trésor sera retrouvé sous l’eau des années plus tard dans un lac d’Autriche.


L'opération Bernhard


Chaque année, des missions diligentées par des particuliers ou des entreprises se forment pour retrouver les secrets des avancées scientifiques allemandes… ou des trésors cachés par les nazis. Pour exemple, l’opération Bernhard, menée en 1942, et qui impliqua le monde de la plongée. Ce projet top secret allemand était destiné à déstabiliser les économies britannique et américaine, en inondant ces pays de faux billets. Dirigé par le SS Bernhard Kruger, il nécessita une équipe de 142 faux-monnayeurs choisis parmi les prisonniers du camp de Sachsenhausen. Ces derniers gravèrent des plaques reproduisant le motif des billets et les imprimèrent de façon quasi parfaite. Pour les diffuser, les allemands envisagèrent d’abord de larguer ces billets par avion mais ils décidèrent de les écouler sous forme d’achat ou de rémunérations. Au total, 8.965.080 billets furent produits pour un montant total de 134 millions de livres sterling.


Après l’évacuation du camp, en avril 1945, l’équipe de faux monnayeurs fut transférée en Autriche. En mai 1945, l’exécution des membres de l’équipe fut ordonnée, mais la libération du camp par l’armée américaine leur sauva la vie et la presse fut démantelée. Quelques temps après, des témoins virent des soldats SS jeter dans les eaux profondes et froides du lac Toplitz des "choses" ressemblant à de lourdes caisses. Ainsi naquit une des nombreuses légendes sur les trésors cachés du III Reich. Depuis 70 ans, de nombreux chercheurs ont plongés dans le lac Toplitz sans rien trouver. Alors mythe ou réalité ?


operation Bernhard


Le trésor englouti découvert


En 1959, des recherches sérieuses furent entreprises avec d’importants moyens techniques. Des caméras sous marine visualisèrent des formes pouvant effectivement ressembler à des caisses. On essaya de les relever depuis la surface mais elles cédèrent sous le poids et les billets, nonchalamment, se mirent à remonter à la surface. Pour éviter de les semer à tout-va, des plongeurs scaphandriers descendirent à leur tour dans l’eau presque opaque du lac et passèrent des élingues sous les caisses afin de les sécuriser. La mission fut un succès. Des dizaines de petites caisses firent surface à leur tour. Avidement, les autres membres de l’équipe ouvrirent les caisses et découvrirent encore beaucoup de faux billets de banque (essentiellement des livres anglaises) ainsi que des plaques d’imprimerie. Cette histoire n’était donc pas une légende. Mais rien d’autre ne fut trouvé dans le lac Toplitz.


lac Toplitz


Un autre tresor sous marin apparaît


En revanche dans la ville d’Altaussee, toujours en Autriche, fut cherché et trouvé le trésor de l’autrichien Ernst Kaltenbrunner, chef de la Gestapo, capturé par les américains le 12 mai 1945. Ces derniers découvrirent d’abord, dans sa résidence, 76 kilos d’or enterrés dans le jardin, 50 caisses contenant 2 tonnes de lingots d’or, et une collection de timbres valant 5 millions de marks-or. Avait-il caché d’autres trésors ? En 2001, dans un lac voisin de la propriété, un plongeur sous marin retrouva le sceau personnel de Kaltenbrunner : ce dernier avait dû le jeter à l’approche des troupes américaines afin de ne pas être identifié. Certains pensent qu’il reste probablement d’autres objets précieux dans ce lac. Si vous en avez l’envie et le courage, bonne chasse aux trésors.


Votre avis

Derniers articles

   Devis gratuit