devenir divemaster
Formations

Passer son divemaster, les informations utiles
06/08/2018

Vous avez toujours rêvé d’être un professionnel de la plongée depuis votre enfance ou vous avez tout simplement eu un coup de cœur à propos de la plongée sous-marine, dès votre première respiration sous l’eau lors de votre baptême de plongée ou de votre Open Water Diver. Dans tous les cas et peu importe la raison qui vous pousse à devenir un professionnel de la plongée et à en faire votre métier, le cours PADI Divemaster, est un must have. Augmentez vos connaissances et vos capacités et devenez un plongeur respecté et un guide pour les amateurs. Il faut noter à cette occasion que la certification Divemaster de la SSI (Scuba Schools International), propose une expérience et des cours quasi similaires à ceux de chez PADI.






Qu’est-ce qu’un Divemaster PADI ?


Le PADI Divemaster, est une certification professionnelle donnée par l’organisation internationale PADI. Il s’agit du début de la formation professionnelle à la plongée sous-marine. Le but de ce cours est de vous fournir les connaissances théoriques, pratiques et techniques nécessaires pour être un pro de la plongée. Tout se passe en collaboration étroite avec votre moniteur de plongée. La formation Divemaster PADI a pour objectif de développer vos capacités d’encadrant afin de pouvoir superviser des activités de plongée mais aussi d’aider les instructeurs travaillant avec des apprentis plongeurs. Au terme de ce cours, vous serez donc apte à être un guide de palanquée. Par ailleurs, la certification Divemaster est un prérequis pour passer l’Open Water Scuba Instructor PADI et l’Assistant Instructeur PADI.



Les prérequis


Pour passer votre Divemaster, vous devez répondre à plusieurs exigences. Tout d’abord, le plongeur doit avoir, au moins, 18 ans révolus. Par ailleurs, il est nécessaire d’être détenteur de l’Advanced Open Water Diver, du Rescue Diver et avoir une certification de 1er secours datant au moins des 24 derniers mois. Il faut également avoir à votre actif, au moment de l’inscription, au moins, 40 plongées . Enfin, comme dernière exigence, il faut disposer d’un certificat médical signé par un médecin et datant d’au moins 12 mois indiquant la non contre-indication à la plongée sous-marine.



L’équipement de plongée


Comme à l’accoutumée, lors du passage de cette certification, vous utiliserez l’équipement de base du plongeur (masque, tuba, palmes, détendeur, gilet stabilisateur, bouteille de plongée …) ainsi que des accessoires de plongée comme une ardoise immergeable, un couteau de plongée, un compas, un ordinateur de plongée). Par ailleurs, il est fortement recommandé de passer ce brevet avec son propre équipement de plongée. En effet, la familiarité à un type d’équipement de plongée sous-marine permet l’amélioration des techniques de plongée scaphandre.



Comment se déroule le Divemaster ?


La formation Divemaster se divise en cinq étapes :


Théorie

Au cours de cette partie, vous travaillez surtout sur deux axes :


Le comportement et les connaissances du divemaster

Vous apprendrez à avoir le comportement adéquat du divemaster. C’est-à-dire quelles sont les tâches que vous devez effectuer, comment travailler et faire partie intégrante d’un centre de plongée, ou encore de quelle façon il faut se comporter avec les plongeurs. De plus, vous allez savoir comment gérer un groupe dans son ensemble à travers tout le processus de la plongée (organisation, gestion de la palanquée). Vous verrez aussi comment gérer les problèmes à n’importe quel moment de la plongée et en cas d’imprévu. C’est en quelque sorte un approfondissement de la formation Rescue Diver. La formation Divemaster vous permet de savoir gérer tous types de plongées qu’elles soient profondes, de nuit ou sur épaves etc… Enfin, quelques astuces vous sont données sur le business, ou encore sur la façon de vendre des plongées et du matériel mais aussi sur la partie légale et l’administration.


Science de la plongée

Cette partie devient beaucoup plus technique. Vous y reprenez les principes de base de la plongée à travers des principes physiques comme les lois de Dalton, Archimède, Henry et Boyle et des principes physiologiques avec la narcose à l’azote, la toxicité à l’oxygène, la maladie de décompression entre autres. Vous revisez aussi tout ce qui concerne la théorie de décompression par le biais de la pression partielle, du compartiment, de l’azote etc… Vous travaillez également sur l’environnement aquatique et ses risques avec le courant, les blessures et les traitements sans oublier la maitrise de l’équipement de plongée qu’il faut connaître sur le bout des doigts.



Les épreuves physiques

Ces épreuves dites physiques sont faites pour vous préparer aux situations d’urgences. En tant que divemaster, vous êtes guide de palanquée et des plongeurs sont placés sous votre responsabilité. Vous devez donc démontrer vos qualités à travers les épreuves présentées ci-dessous : :

  • - Flotter pendant 15 min : Petit twist, les deux dernières minutes doivent être effectuées avec les mains hors de l’eau
  • - Des épreuves chronométrées : Nager 400 mètres sans masque ni tuba et nager 800 mètres avec masque et tuba
  • - Remorquer un plongeur inconscient sur 100 mètres : l’épreuve est notée entre 1 et 5. Vous devez remorquer le plongeur inconscient à la surface, sans assistance et équipé de toute la panoplie du plongeur
  • - Echange d’équipement sous l’eau (ou stress test) : Dans cet exercice, vous êtes amené à échanger les bouteilles ainsi que le stabilisateur, le masque, les palmes et le système de lestage sous l’eau le tout en partageant l’air d’un seul régulateur. Cette épreuve est notée de 1 à 5.


Les exercices de mises en pratique

Comme leur nom l’indique, ces exercices sont là pour mettre vos compétences en pratique. Ils se passent sous forme de scénarii et testent vos capacités face à des cas authentiques.


Scénario de plongée profonde à 40 mètres

Lorsque vous êtes Divemaster, vous êtes certifié capable de superviser des plongeurs jusqu’à 40 mètres. Par conséquent, l’un des premiers scénarii qui vous est proposé, est la plongée profonde. Vous apprenez à faire un rappel des consignes de sécurité plus poussées en insistant sur les paliers de sécurité, de décompression etc … Vous descendez par la suite à 40 mètres. Sans aucun repère visuel, vous devez être capable de vous orienter sans le moindre problème et revenir à l’endroit d’où vous êtes parti.


Scénario de recherche et récupération

Cette épreuve se passe en deux parties. La première partie est consacrée à la recherche. Le but est de retrouver un petit objet se trouvant sous l’eau en vous adaptant au mieux au scénario, aux conditions et à l’équipement en votre possession. La deuxième partie, c’est la récupération. Il s’agit de remonter à la surface un objet lourd (qui n’excède pas les 10 kilos) depuis le fond.


Rescue scénario ou porter secours à un plongeur inconscient

Vous allez répéter un exercice déjà fait lors de votre passage du Rescue diver. Lors de ce scénario, il va falloir remonter à la surface, en toute sécurité, un plongeur inconscient et le remorquer vers la plage ou vers le bateau avant de pratiquer le bouche à bouche tout en lui retirant son équipement. Veillez à utiliser la bonne technique pour le sortir de l’eau mais aussi pour lui administrer uniquement de l’oxygène.


Scénario action d’urgence

Le plongeur certifié Divemaster doit impérativement savoir gérer une situation d’urgence. Pour vérifier cela, pendant votre formation, votre instructeur vous donnera un scénario et vous devrez établir un plan d’action d’urgence en détaillant toutes les phases les plus réalisables et les plus importantes.



Exercices liés aux formations

Passer son Divemaster, signifie s’engager sur la voie de la formation d'autres plongeurs.


Assurer la remise à niveau d’un plongeur

Dans votre carrière de formateur, vous serez surement amené à prendre en charge des plongeurs qui, bien que certifiés, n’ont pas plongé depuis un certain temps. Dans ce cas précis, en tant que Divemaster, vous devez être capable de leur fournir une mise à niveau grâce au rappel de ces quelques principes :

  • - Expliquer l’assemblage et le désassemblage de l’équipement
  • - Contrôle pré-plongée
  • - Les quelques bases : nettoyage du masque, flottabilité, remontée d’urgence, utilisation de la source de secours

Suivre un cours d’Open Water et une autre formation

Le divemaster dispose d’une certification, qui l’autorise à aider les instructeurs. Pour que la formation soit complète, le plongeur doit suivre au moins un cours d’Open Water complet, mais aussi, suivre une autre formation proposée après l’Open Water comme l’Advanced, Rescue ou Nitrox.


Montrer à la perfection les exercices de l’Open Water

Être divemaster, c’est un grand pas vers le grade d’Open Water Scuba Instructor. Par conséquent, il lui faut être capable de démontrer les exercices, de l’Open Water Diver, dans leur ensemble et de manière parfaite ce qui représente une base solide à posséder.




Exercices pratiques de guide de palanquée


Préparation et gestion d’une sortie plongée

En plus des éléments basiques, on vous apprend donc à préparer une plongée dans ses moindres détails. Le Divemaster doit alors préparer le bateau, prendre en considération les conditions climatiques, la période de l’année, les types de plongeur et de plongée.


Briefing de plongée

Le briefing de plongée est essentiellement fait pour rassurer mais surtout pour guider la palanquée. Le briefing de plongée, contient des points essentiels qu’il est particulièrement important de rappeler à toutes les plongeurs. Le guide de palanquée doit lors d’une plongée, présenter le site et ses intérêts, le rôle, les signes pour communiquer, la faune et la flore, la profondeur et le temps de la plongée et tout ce qu’il faut faire en cas d’urgence.


briefing plongée

Le mapping

Un plongeur qui obtient son divemaster doit être capable, lorsqu’il connait les sites de plongées, de dessiner et d’expliquer aux plongeurs sur quel site ils vont effectuer l’immersion. Cet exercice de mapping est fait pour apprendre à réaliser une carte comprenant les éléments les plus pertinents de la plongée tels que le nom, l’orientation, la topographie, les distances, les profondeurs etc…


Les types de plongées

Le divemaster certifié doit savoir guider tous les types de plongées. Il est donc nécessaire pour les plongeurs, afin d’obtenir leur certification, de valider certaines spécialités de plongée comme par exemple la plongée profonde, de nuit, sur épave ou encore depuis le rivage.


Guider une palanquée

A quelques exceptions près concernant ceux qui souhaitent passer le Divemaster pour une question d’ego, le but de tous ceux qui passent cette certification, est de guider sa propre palanquée à travers tout un processus défini. Il s’agit donc de mettre à profit toutes les connaissances emmagasinées depuis l’Open Water Diver afin de prouver que vous êtes capable de diriger efficacement une palanquée.



Que peut-on faire après le Divemaster ?


Ce que vous pouvez faire en tant que Divemaster

Une fois votre certification Divemaster obtenue, c’est d’être capable de guider des plongeurs certifiés, d’assister un instructeur pendant l’une de ses formations, faire une remise à niveau d’un plongeur, faire des baptêmes de plongées.





Devenir instructeur

Si vous souhaitez travailler de façon plus concrète dans la plongée, il faut passer le grade d’Open Water Scuba Instructor PADI. Ce cours est l’un des composants de la formation de moniteur proposée par PADI : l’Instructor Development Course. Par le biais de ce cours, vous allez apprendre à maitriser le Système PADI de formation des plongeurs à travers plusieurs exercices. Lorsque vous aurez obtenu la certification Open Water Scuba Instructor, vous serez autorisé à prendre en charge la totalité des programmes PADI, du Discover Scuba Diving au Divemaster. C’est aussi un moyen de gagner plus d’argent car les plongées en elles-mêmes sont plus coûteuses lorsqu’elles sont faites avec quelqu’un qui a effectué l’ensemble du cursus.



» LIRE AUSSI - Plongeur professionnel, quelle carrière choisir ?

Votre avis

Derniers articles

   Devis gratuit