projet précontinent de Cousteau, maison sous l'eau
Histoire

Peut-on vivre sous l'eau ? Le projet Précontinent
12/09/2016

Le commandant Cousteau et les missions Précontinent I, II et III


Alors que le monde entier veut conquérir l’espace, le commandant Cousteau est, quant à lui, persuadé que les océans seront l’avenir de l’homme. Il projette de coloniser le plateau continental, aussi grand que l’Asie, l’aventure peut commencer !

La mission Précontinent I


En 1962, la première maison cylindrique sous-marine, nommée «Précontinent I», de 5 m de long sur 2,5 de diamètre, fut immergée au large de l’île de Frioul ( Côte d'Azur ) à 10 m de fond. Elle est petite certes, mais ne manque de rien, on y trouve une douche, une télévision, une radio et même une bibliothèque. Deux océanautes (personne qui pratique l'exploration des océans), Albert Falco et Claude Wesly vont y vivre pendant une semaine, ils respirent de l'air comprimé qui a une pression double que celle sur terre. Les deux plongeurs descendent chaque jour jusqu’à 25 mètres de fond, pour étudier le comportement de la faune et construisent une ferme sous marine. Deux médecins en assurent le suivi médical et scientifique. L’expérience est un succès.

opération précontinent de Cousteau

Précontinent II


L’expérience est poursuivie en juin 1963, en Mer Rouge, au large du Soudan, sur le récif corallien de Shab Roumi, elle va durer 1 mois. A 10 m de fond, la base est un véritable petit village avec « l’étoile à 4 branches » maison principale de plusieurs pièces dont un laboratoire, les dépendances pour le matériel et un hangar pour les scooters sous marins. Cinq océanautes, Raymond Vaissière, Pierre Guilbert, Albert Falco, Pierre Vannoni et Claude Wesly, l’occupent. A 25 m de fond, se trouve un autre abri où vont rester, pendant une semaine, deux autres océanautes, Raymond Kientzy et André Portelatine. Ils respirent un mélange d'oxygène et d'hélium, et vont plonger jusqu'à 50 mètres sans palier et même quelquefois jusqu'à 110 mètres de fond. Et c’est encore une réussite ! De cette expérience naîtra un film documentaire « Le Monde sans soleil » (1964). De plus le lieu est devenu un spot de plongée que vous pouvez visiter pour rendre hommage à son créateur.

opération précontinent de Cousteau, journal

Précontinent III


L'équipe Cousteau continue l’aventure en 1965, dans les eaux de Saint-Jean-Cap-Ferrat(France), à 100 mètres de profondeur. Six océanautes vont y participer, André Laban, Philippe Cousteau, Rollet, Bonici, Coll, et Omer. Tous les six vont vivre, pendant 1 mois, dans une sphère en acier de 5,4 m de diamètre, dont la décoration s’inspire de la célèbre fusée de Tintin. Son atmosphère ne contient que 2 % d'oxygène, et l'hélium et la pression ont des répercutions sur le quotidien, les voix sont déformées, l’eau ne bout pas, et la nourriture n’a plus de goût ! De plus l’hélium refroidit les corps, et les océanautes, au cours de leurs plongées sous marines, dans des eaux à 13°, ont beaucoup de mal à lutter contre le froid ! Le séjour devient un peu cauchemardesque … Heureusement, à la fin de l’épopée les six compagnons sont indemnes et sans séquelles. Le projet a permis l’étude des gaz, un plus pour la conquête spatiale, elle a aussi démontré que le travail à cette profondeur était possible. Mais il a aussi pointé du doigt les difficultés de la vie sous-marine.

Le commandant Cousteau ne donnera pas de suite, il n’y aura pas de quatrième épisode !


Votre avis

Derniers articles

   Devis gratuit