plongee a bali
Blog Trip

Notre voyage plongée à Bali et Komodo
19/11/2018

Même si ce voyage plongée à Bali et à Komodo date de quelques semaines, je pense qu’il n’est certainement pas trop tard pour vous le raconter. Invitée par le ministère des Affaires Etrangères indonésien, l’équipe Spotmydive a pu envoyer deux de ses grands reporters explorer les beautés terrestres et sous-marines de Bali mais aussi celles de Komodo. Pour Lou et moi, il s’agissait de notre second voyage dans ces contrées exotiques et fabuleuses. Nous étions accompagnées pour l’occasion par Timmy, représentant le ministère et deux autres agents de voyage : Thierry et Cyrielle.


tour organisé bali

Après 17h de vol au départ de Paris, avec une escale, nous sommes arrivés à l'aéroport de Bali, plus précisément à Denpasar, la capitale de l’île. Première surprise, nos aventures débutent par un soin balinais de 2 heures qui est bienvenu car les deux vols successifs nous ont bien fatigués. Cette halte bienfaitrice achevée, nous partons découvrir l’hôtel puis le restaurant situés dans le quartier de Sanur. Les organisateurs ont bien fait les choses car la nourriture est exquise et l'hôtel magnifique.


hotel sanur

Premier jour de plongée à Bali


Le lendemain matin, les choses sérieuses commencent. Les sites de plongée de Bali sont réputés dans le monde entier et cette réputation n’est pas usurpée. Au programme de cette première journée, les spots de plongée emblématiques de Bali : Manta Point et Crystal Bay, accessibles uniquement par bateau. Comptez une bonne heure de traversée pour rejoindre ces sites de plongée de Bali situés autour de l’île de Nusa Penida.


Site de plongée à Nusa Penida: Manta Point

Manta Point est un site de plongée localisé à proximité des parois rocheuses de l’île de Nusa Peniada. A cet endroit, lorsque le vent souffle, les vagues viennent se briser contre le roc entrainant une forte houle en surface et sous l’eau. Ce mouvement peut chez certaines personnes donner rapidement le mal de mer, ce qui ne tarde pas à arriver chez certains de nos accompagnateurs. Sous l’eau, les conditions ne sont guère favorables car la houle a levé les sédiments posés sur le fond de l’eau, rendant la visibilité très chargée en particules. Nous sommes poussés d’avant en arrière et nous jouons avec le courant pour avancer. Comble de malchance, aucune raie manta n’est signalée dans les environs. Nous sommes déçus mais pensons que nous aurons l’occasion de nous rattraper plus tard à Komodo. Cette première plongée à Bali a permis à certains d’entre nous de se familiariser à nouveau avec l’équipement et de retrouver des sensations après une longue période sans plongée.


Spot de plongée : Crystal Bay

La deuxième plongée se présente sous de meilleurs auspices. Le spot de plongée de Crystal Bay , comme son nom l’indique, se trouve dans une baie protégée des vents et des courants. La visibilité y est excellente et les belles rencontres aquatiques fréquentes : raies, requins, poissons lune. C’est, d’ailleurs, ce dernier qui nous intéresse même si la période favorable à son observation est normalement passée. La plongée sous-marine débute tranquillement en suivant le récif « main droite » tout en restant à une dizaine de mètres de profondeur. Les coraux, éponges et autres anémones créent un festival de couleurs. Dans ce très beau décor évoluent de nombreux habitants : mérous, poissons perroquet, poissons clown, poissons chirurgien, poissons papillon, poissons coffre et quelques rascasses. Arrivés à proximité de la sortie de la baie, nous sommes frappés par un courant contraire. Impossible de passer, c’est le moment de rebrousser chemin. C’est à cet instant que le guide décide, pour le retour, de se positionner plus profond, à 30 mètres, le regard tourné vers le bleu. Quelques minutes plus tard, le guide nous fait des signes de la main pour que nous nous rapprochions. Apparait progressivement devant nos yeux éblouis, la silhouette d’un poisson lune de 2 mètres 50 d’envergure. Le temps de nous approcher encore un peu plus, nous sommes déjà à plus de 40 mètres, il faudra donc garder nos distances pour cette fois-ci. Le magnifique poisson disparait bientôt dans les profondeurs pendant que nous remontons le récif. Cette apparition inespérée a surement été l’un des moments forts de ce voyage.


tortue en plongée bali

Site de plongee : Blue Corner

Vous aimez la plongée dérivante, cela tombe bien car ce spot de plongée est l’un des plus réputés de l’île de Nusa Penida. La plongée débute par une entrée négative puisque nous nous faisons rapidement embarquer par le courant. Le récif défile à vive allure sous nos yeux. Deux tortues en train de manger ne semblent guère gênées par ces conditions. Plus loin, un poisson Napoléon s’enfuit rapidement devant ce groupe virevoltant de plongeurs. Plus tard, après 45 minutes de vol en apesanteur, la plongée s’achève.


bateau de plongée

Voyage plongée à Komodo



aeroport labuan bajo

Une fois encore, les infrastructures d’accueil choisies pour nous recevoir, sont magnifiques. Le lendemain matin, le bateau qui nous conduit vers les meilleurs sites de plongée de Komodo nous permet de mieux discerner le décor somptueux de carte postale. L’archipel se compose de dizaines d’îles vallonnées, vierges de toute activité humaine.


labuan bajo

Site de plongée à Komodo : Castle Rock

C’est un site technique réservé aux plongeurs expérimentés en matière de courants, Castle Rock est un lieu unique au monde. Le mode opératoire pour ne rien manquer de ce site de plongée, est de faire une entrée négative puis de descendre rapidement pour coller le fond. La manœuvre consiste ensuite à se cacher derrière les coraux et autres éponges géantes tout en remontant le courant. Après quelques minutes de palmage intensif, le site de plongée dévoile devant nous un tombant abrupt. A cet endroit, le courant est à son paroxysme. Un crochet serait le bienvenu mais nous n’en sommes pas équipés. Dans le bleu, évoluent des requins de récifs, des carangues à grosse tête et des thons à la poursuite de petits bancs de poissons. Le spectacle est à couper le souffle. Après quelques minutes de joie intense, nous nous laissons dériver en sens inverse. Je n’avais pas vraiment observé le reste du décor mais les coraux sont ici époustouflants et les gorgones gigantesques. Ce spot de plongée à Komodo est certainement l’un des plus beaux que j’ai pu admirer lors d’une plongée.


Spot de plongée à Komodo : Shot Gun

C’est la plongée qui décoiffe vraiment et qui est réservée aux plongeurs très expérimentés. La plongée débute avec une absence presque totale de courant durant une bonne vingtaine de minutes. Je regarde mon binôme en lui faisant comprendre que le site ne correspond pas vraiment au briefing donné sur le bateau. Le récif change d’aspect puis je découvre un passage qui s’ouvre devant nous. Les conditions de plongée changent alors brutalement et nous sommes littéralement emportés dans le courant comme des fétus de paille dans le vent. Incapable de résister et encore moins de coller le récif, nous nous laissons simplement dériver. Finalement après avoir été poussés loin du récif, le courant se réduit et nous reprenons un peu nos esprits. Le parachute est envoyé à la surface et la plongée se termine avec une bonne dose d’adrénaline et en nous prouvant, s’il en était encore besoin, que la mer est bien la plus forte.


briefing plongée

Manta Point

Voir des raies manta est le rêve de nombreux plongeurs. A Komodo, vous avez de la chance car il n’existe pas d’autre site de plongée où l’on peut voir, en même temps, plusieurs de ces magnifiques animaux. Notre équipage nous a conduits à Manta Point, une plongée dérivante qui, comme son nom l’indique, permet de croiser plusieurs raies manta durant l’immersion. Ce spot de plongée à Komodo n’est ni très profond ni très difficile. , On se laisse porter par le courant à une profondeur moyenne de 8 à 15 mètres. On survole des petites collines de sables puis on se cache du courant dans ces vallons. Autour de nous, les raies manta assurent le spectacle en remontant avec grâce et aisance, le courant qui nous emporte. Elles le font souvent en file de 4/5 individus, chose qu’il ne m’avait jamais été donné de voir. Il nous semble avoir observé durant cette plongée une vingtaine d’individus différents dont une raie manta toute noire et absolument magnifique.


raie manta komodo

Visite de l’ile de Komodo

Bienvenue à Jurassic Park, voilà ce qui devrait accueillir les visiteurs qui parcourent cette île car les dragons de Komodo sont les lointains ancêtres de leurs frères : les dinosaures qui ont régné des millions d'année sur notre planète. L’arrivée se fait par bateau puisque l’île mythique de Komodo se trouve à 45 minutes de navigation de Labuan Bajo. Des rangers armés de bâtons surveillent l’entrée. Vous êtes ainsi prévenus. Ces animaux sont capables d’attaquer de grands animaux dont l’homme, théoriquement, peut faire partie. Il ne faut guère attendre longtemps avant d’apercevoir des premiers spécimens mesurant plus de 2 mètres de long, installés, tout simplement, sous la cuisine du village. Toutes les habitations sont ici sur pilotis afin de prévenir toutes incursions de ces grands reptiles.

dragon de komodo

A notre passage, ces grands dragons ne nous regardent même pas, trop concentrés sur leur sieste. Il faut savoir que les dragons de Komodo chassent essentiellement la nuit et dorment une grande partie de la journée. Nous rejoignons notre guide, armé d’un bâton, et la randonnée commence. Nous remontons une petite colline d’où la vue est imprenable.

ile de komodo

Nous marchons sur de petits sentiers en terre tout en effectuant des pauses régulières. Durant ces temps de repos, le guide nous expliquera le mode de vie, de prédation, d’accouplement de ces reptiles géants et nous montrera également un nid surveillé par une femelle. 45 minutes plus tard, nous sommes de retour au camp de base. Ce qui ressort de cette visite : le sentiment que ces animaux sont à la fois fascinants et repoussants et que, pour rien au monde, nous aimerions vivre en leur compagnie.


Ile de Padar et Pink Beach

Au départ de Labuan Bajo, de nombreux opérateurs touristiques proposent des excursions vers l’île de Padar, l’une des 3 seules îles de l’archipel ouverte aux touristes. Une fois encore, nos accompagnateurs ont très bien fait les choses et nous embarquons sur un petit bateau privatisé. Après 40 minutes de navigation, nous accostons sur la plage. Une bonne heure de marche plus tard sur une pente abrupte, nous arrivons au sommet d’’où la vue seule vaut largement le détour.

ile de padar

De retour au bateau, le programme comporte encore une dernière halte et pas des moindres, les plages roses ou Pink Beaches en anglais. Ces plages, raretés de la nature, sont vierges de toutes habitations. Ici, vous pouvez vous imaginer en Robinson qui découvre son île à son réveil sur la plage. La couleur du sable est vraiment étonnante et nous en profitons pour prendre de nombreux témoignages photographiques pour garder ainsi de précieux souvenirs.


plage rose indonesie

Durant ce court voyage plongée à Bali puis à Komodo, nous avons eu le plaisir d’admirer une culture riche, des points de vues imprenables, des reptiles géants, des plages de sable rose, un poisson lune, des dizaines de raies manta et des fonds marins de toute beauté. Si vous aussi, vous souhaitez vivre des aventures aussi passionnantes, vous savez que faire et quelle sera votre destination :



Votre avis

1 Commentaire

Alexandre 05/12/2018
" Top ca donne envie, ca sera peut être ma prochaine destination plongée :) "

Derniers articles

   Devis gratuit