Vie marine
pyrosome ver géant des mers

Le pyrosome, plus gros ver marin du monde ?

16/09/2016

Le pyrosome ou le faux ver géant !


Le pyrosome géant est-il un ver ?


L’habit ne fait pas le moine, le pyrosome en est le parfait exemple, avec son long corps cylindrique translucide, il ressemble à s’y méprendre à un ver géant mais pourtant ce n’en est pas un ! C’est en fait une colonie de plusieurs centaines, voire des milliers de zoïdes , micro organismes, agglutinés les uns aux autres à l’aide d’une sorte de gélatine, qui vit dans les mers tempérées et chaudes.



A quoi ressemble le pyrosome ?


Il mesure en général moins de 3 mètres, mais peut, parfois, atteindre 20 mètres de long. Cet animal possède un coeur, un système nerveux sommaire et des organes lumineux produisant une lumière vive, à qui il doit son nom « corps de feu». Le pyrosome est un filtreur, pour se nourrir, il aspire l’eau de mer à l’aide de siphons bucaux situés sur la face antérieure de la colonie, récupère les minuscules particules organiques en suspension, puis recrache l’eau filtrée par une ouverture à l’arrière de la colonie.

Reproduction et comportement du pyrosome


Le pyrosome est hermaphrodite, Il possède en effet un testicule et un ovaire. Il se reproduit par bourgeonnement, sorte de clonage, où chaque petit est en tout point semblable à son géniteur. Cet organisme peut se déplacer, mais la plupart du temps, il glisse près de la surface de l’eau, poussé par le courant. Cette étrange organisme, lorsqu’on l’embête, se laisse couler jusqu’à 500 mètres de profondeur et émet alors une lumière bleu/verte, et c’est dans les abysses des régions tropicales que les jeux de sa bioluminescence ressemblent à une danse !

VOTRE AVIS