ocean one
Histoire

Ocean One est Descendu sur La Lune
20/07/2017

Le robot humanoïde Ocean One a été découvert par le public lors de l’inauguration de l’exposition Mémoire à la Mer, qui célébrait les 50 ans de l’archéologie sous marine française.


Naissance de Ocean One


En janvier 2014, Michel L’hour et Vincent Creuze rencontrent le robotiste Oussama Khatib qui leur parle de son projet de robot archéologique sous marin. Les 3 hommes décident alors de travailler ensemble sur ce projet. Un an après le prototype de Ocean One est terminé !


Un robot sous marin a allure humaine


Ce robot plongeur, de 2 mètres de long et de 180 kg, doté d’une tête, de 2 yeux, 2 bras articulés prolongés de mains à trois doigts, a vraiment une apparence humaine. Il est capable de descendre dans les océans jusqu’à 1 000 mètres de profondeur, pour intervenir là où aucun humain ne peut aller. Il se déplace à l’aide de petits moteurs à hélice, et ses yeux sont équipés de caméras haute-définition. Ocean One est relié à la surface grâce à un fil qui permet la connexion des données. Le but de ce robot plongeur n’est pas de remplacer l’homme mais de pallier tout simplement à ses manques, comme descendre à des profondeurs que ne peut supporter le corps humain.


Ocean One explore "La Lune"


Pour faire ses preuves on lui a confié une mission de choix, l’exploration de la célèbre épave "La Lune", prestigieux bateau de louis XIV. En 1664, ce navire de Louis XIV revenait de l’expédition d’Algérie, lorsqu’il est détruit, au large de Toulon. Mais le roi Soleil veut dissimuler le désastre, la Lune est donc oubliée ! Il faudra attendre 1993 pour que l’épave, reposant à 90 mètres de fond, soit découverte par un sous marin dans un état de conservation incroyable. Son exploration archéologique débutera en 2012. Elle est dirigée par Michel L'Hour, directeur de DRASSM (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines).


C’est la toute première fois qu’un robot sous marin humanoïde descend, en tant qu’archéologue, à une telle profondeur. Et lors de cette mission, le premier objet remonté, par le robot plongeur humanoïde, est un petit pot catalan du 17ème siècle, rencontre de 2 époques, tout un symbole ! Cette mission est un succès, Ocean One a réussi à explorer "La Lune" comme l’aurait fait un archéologue, il a su travailler comme un scientifique mais son avantage sur lui c’est qu’il peut descendre à des profondeurs interdites à l’homme. Une nouvelle génération de robots est née !




Votre avis

1 Commentaire

tara 22/05/2019
" il n'y as pas toutes les informations "

Derniers articles

   Devis gratuit