HMS Hermes (95)

Site de plongée (plongée sur épave)
Sri Lanka

2 Avis
Epave
Faune et flore
Difficulté

Informations sur l'épave

Longueur
Largeur
Hauteur
Nationalité
Construction
Naufrage
Cause
Nombre de morts
Type de navire
Propulsion
Tonnage

Conditions de plongée

Profondeur max
Courant
Visibilité

Quand partir ?

De Janvier à Avril

Le porte-avions Hermès coulé par l'aéronavale japonaise


Le HMS Hermès est désigné comme le premier porte-avions du monde construit pour la Royal Navy même si le Hōshō de la marine japonaise a été mis en service et lancé avant ce dernier. Sa construction a débuté pendant la Première Guerre mondiale mais ne s’est achevée qu’à la fin de l’année 1924 retardée par de multiples changements dans son design et sa conception. Le HMS Hermès a accompagné dans un premier temps la flotte du Pacifique avant d’être affecté à celle de Méditerranée puis de Chine dans des missions de défense et de lutte contre la piraterie.

Le navire rejoint les Etats-Unis en 1937 et devient un navire de formation en 1938. Lorsque la seconde guerre mondiale éclate, le navire repart vers les côtes africaines. A Dakar, l’HMS Hermès combat, en coopération avec la France, les allemands jusqu’à l’armistice. Après de nombreux faits de guerre, le navire endommagé nécessitera de nombreux mois de réparations en Afrique du Sud puis reprendra ses patrouilles entre l’Atlantique et l’Océan Indien. Le 8 avril, le navire, sans aéronef à bord mais accompagné du destroyer Vampire, reçoit l’avertissement qu’une flotte japonaise se rapproche dangereusement. Le 9 avril 1942, un avion de reconnaissance japonais repère les deux navires près de Batticaloa. Quelques heures plus tard, 85 bombardiers et 9 chasseurs arrivent sur place et coulent les deux bateaux rapidement. 307 hommes d’équipage perdront la vie ce jour-là.

Une des deux plus belles épaves de plongee au Sri Lanka


De 1983 à 2009, le Sri Lanka a connu une guerre civile qui a déchiré le pays. On comprend mieux pourquoi une épave si imposante et si belle est restée ignorée du grand public. Aujourd’hui le HMS Hermès ainsi que d’autres épaves proches comme le HMAS Vampire qui l’accompagnait, le HMS Hollyhock ou encore le SS Sergent britannique et le SS Athelstane sont devenus des sites de plongée incontournables pour les centres de plongée du coin.

Situé au large de Trinquemalay, l’épave repose de côté à une profondeur comprise entre 44 et 55 mètres ce qui la rend inaccessible à bon nombre de plongeurs. Pour avoir la chance de la visiter, un niveau 3 plongée ou une expérience de plongée technique sont indispensables car, à ces profondeurs, la décompression arrive très vite. Les conditions sont généralement bonnes avec une visibilité de 20 à 30 mètres et une eau à 27° Celsius. On débute généralement la visite de l’épave par l’avant du bateau envahi par les coraux mous qui forment ici un véritable jardin. On distingue le pont de lancement ainsi que les treuils de l’ancre. 2 canons de défense et leurs lots de munitions viennent compléter la visite de la partie avant. Sur la partie centrale, on distingue le poste d’observation et quelques torpilles sur le sable ainsi qu’une grande ouverture permettant de pénétrer profondément dans le navire. Par cette entrée, vous accèderez à de longs couloirs, des toilettes, des salles de vie et la salle des machines même si les bombes, le feu et le choc sur le fond ont dévasté la plupart des pièces. Enfin à l’arrière, on remarque les emplacements vides des canots de sauvetage avant d’arriver au gouvernail et à l’hélice.

Faune et flore sur l'épave


Vous ne serez pas seul durant votre visite. En effet, de nombreux poissons ont élu domicile autour de l’épave. Vous y verrez des centaines de petits poissons multicolores et son lot de prédateurs comme les mérous, les thons ou les carangues. On trouve également des vivaneaux rouges, des platax et des poissons empereur. Enfin, le HMS Hermès abrite une grande variété de coraux mous et durs ainsi que des gorgones et des éponges.

Poissons et espèces aperçues

Thon
Mérou
Murène
Carangue


Votre avis
2 avis
21/12/2017

Épave majestueuse, quelle plongée sur épave fantastique, le bateau est immense. il y a des bancs de poissons partout, une faune vraiment variée, on peut même rencontrer des raies aigles.
26/12/2016

Faible visibilité mais quelle plongée sur épave, une des plus grandes jamais faîte. Bancs de poissons de tous les côté, mérous énorme, raie aigle... Très heureux d'avoir passer mon niveau 3 FFESSM l'année dernière. Seul regret, on atteint rapidement les limites de non décompression mais bon c'est normal à ces profondeurs.
   Devis gratuit