AV-8B Harrier

Site de plongée (plongée sur épave)
Espagne

0 Avis
Epave
Faune et flore
Difficulté

Informations sur l'épave

Longueur
Largeur
Hauteur
Nationalité
Construction
Naufrage
Cause
Nombre de morts
Type de navire
Propulsion
Tonnage

Conditions de plongée

Profondeur max
Courant
Visibilité

Quand partir ?

De Mai à Octobre

A la fin des années 1980, l’armée espagnole acquit les premiers avions AV-8B fabriqués par Mc Donnell, des avions capables de décoller et d’atterrir à la verticale. Le 19 février 1998, durant des exercices de défense aérienne avec des corvettes de la 21ème escadrille d’escorte de l’armée, un sous-lieutenant perdit la vie en crachant son Harrier AV-8B en mer, face à la côte de Mazarron (Murcie). Le pilote ne put s’éjecter. Plus tard, les restes furent récupérés au fond de l’eau. On les nettoya afin d’éliminer les matériaux contaminants et on enleva certains composants. Puis la carcasse de l’avion fut à nouveau coulée, dans les environs du CBA (Centro de Buceo de la Armada), tout près du port d’Algameca, de l’épave d’un remorqueur et des restes d’un conteneur de sèche-cheveux.


Plongée sur l’épave d’un avion de l’armée


Plongée en Espagne sur cette épave est une étrange expérience. Elle se fait à côté de l’embarcadère de la base militaire d’Algameca. On y accède en descendant par une bouée de signalisation conduisant jusqu’à l’épave d’un remorqueur, assez reconnaissable malgré le fait que ses structures soient effondrées. A quelques mètres, l’on trouve les restes du Harrier. En y allant avec prudence et précaution, on peut s’asseoir dans la cabine pour se mettre aux commandes et prendre une photo. Un peu plus loin se trouve le conteneur rempli de sèche =-cheveux ainsi que d’autres objets. Le fond étant sableux, la faune se concentre sur les épaves.



Poissons et espèces aperçues

Sar


Votre avis
   Devis gratuit