SS Yongala

Site de plongée (plongée sur épave)
Australie

1 Avis
Epave
Faune et flore
Difficulté

Informations sur l'épave

Longueur
Largeur
Hauteur
Nationalité
Construction
Naufrage
Cause
Nombre de morts
Type de navire
Propulsion
Tonnage

Conditions de plongée

Profondeur max
Courant
Visibilité

Quand partir ?

De Mai à Octobre

Origine, naufrage et redécouverte du bateau en Australie


Construit à Newcastle (Angleterre) en 1903 pour le compte de la Compagnie maritime d'Adelaïde, il porte le nom de la petite ville de Yongala (qui signifie en langue Nadjuri «bonne eau» ) en Australie du Sud. Le SS Yongala était un navire à vapeur conçu pour transporter à la fois des passagers et du fret opérant entre les champs d'or de l'Australie occidentale aux ports orientaux d'Adélaïde, de Melbourne et de Sydney. En 1911, lors de son 99e voyage dans les eaux australiennes, le navire suit le trajet Melbourne-Mackay puis Mackay-Townsville. C’est sur ce deuxième tronçon que le navire disparait. Peu de temps après son départ de Mackay, l’approche d’un cyclone tropical était annoncée aux ports les plus proches, mais le Yongala n’a pas vu les pavillons qui le signalent. Le 24 mars 1911, le navire coule durant la tempête entrainant dans la mort 122 passagers et membres d’équipage. La disparition du navire n’est annoncée que le 26 mars et de nombreux dispositifs de recherches sont mis en place. Personne ne parvient alors à résoudre l’énigme que pose la disparition du Yongala.

En 1943, un drageur de mine remarque un obstacle non identifié sur la route de Townsville. 4 ans plus tard, un autre navire, la frégate HMAS Lachlan, arrive sur place et examine cet obstacle. Après de nombreux sondages du lieu, elle en déduit qu’il s’agit d’un navire à vapeur de grande taille. L’affaire en reste là. En 1958, un pécheur localise l’épave et rapporte à la surface un coffre-fort en acier incrusté de coquillages trouvé dans une carlingue. Le numéro de série du coffre-fort - 9825W permettra l’identification exacte du navire: il s’agit du SS Yongala.

Une des 10 plus belles épaves du monde


Situé dans la section centrale du parc marin de la Grande Barrière de corail à environ 89 km au sud-est de Townsville et à 22 km à l'est de Cape Bowling Green, le SS Yongala est rapidement devenu une attraction touristique majeure pour l'industrie de la plongée récréative à Townsville avec plus de 10 000 plongeurs qui visitent l'épave chaque année. Ce navire fait partie chaque année du classement des 10 plus belles épaves du monde à voir en plongée sous marine. L’épave mesure 109 mètres de longueur et repose sur un fond sableux à environ 30 mètres de profondeur tandis que les parties supérieures atteignent les 16 mètres en- dessous de la surface. Même après un siècle sous l'eau, le navire est toujours en très bon état. Quelques parties se sont, toutefois, effondrées en raison de l’accumulation de sable.

L'épave est devenue un véritable récif artificiel offrant un habitat structurellement complexe pour une grande variété d’espèces marines. La visibilité n'est pas exceptionnelle variant de 10 à 20 mètres selon les marées. Sur et autour de l’épave, les courants peuvent être importants ce qui explique pourquoi cette plongée n’est réservée qu’aux plongeurs expérimentés, c’est-à-dire, ayant un niveau 2 plongée ou un advanced open water. La pénétration dans l’épave est interdite depuis quelques années pour éviter toute corrosion due aux bulles d'air. Vous pourrez, cependant, admirer, de l’extérieur, les ouvertures vers les cales et la salle des machines, les toilettes, les superstructures et l’ancre.

Faune et flore autour et sur le navire


L’épave est un véritable sanctuaire pour la vie marine. De superbes coraux durs et mous, des gorgones et des anémones constituent, pour une part, la faune impressionnante qui vit autour de l’épave et qui donne une sensation de vertige. Quel festival si on aime la photographie sous-marine ! On trouve de nombreuses espèces de tailles imposantes : raies manta, mérous géants, requins guitare, requins zébrés, raies à tâches noires, tortues marines, raies aigle, serpents de mer, poissons ange, murènes mais aussi de gigantesques bancs de carangues, de barracudas, de platax ou encore de fusiliers. Durant la saison de juin à novembre, il est parfois possible d’observer dans les environs de l'épave, des baleines Minke ou des baleines à bosses. Enfin, des mois d'Octobre à Janvier, il peut arriver qu’un requin baleine vous accompagne durant votre immersion.

Poissons et espèces aperçues

Requins de récif


Votre avis
1 Commentaire
07/11/2016

Best wreck dive I ever did !!!! SO much to see, DO NOT MISS IT
   Devis gratuit